17/08/2007

Le camping.

J'ai enfin envie de continuer un peu mon blog. Et bien comme l'année passée, j'ai été en vadrouille avec mes amies de coeur, et leurs enfants. On avait loué deux tentes dans un camping à Fréjus. Vendredi soir départ à deux voitures. Moi avec Erica, Inez, sa fille et Chiara ma filleulle. Pour ne pas faire les 1200km d'une traite, j'avais prévue une chambre au F1. Arrivées là-bas on constate qu'il faut payer avec sa carte pour avoir accès aux chambres. Et, moi je ne connaissais pas mon code! Minuit, fatiguées, bloquées devant la porte du F1. On sonne, un type qui se trouve à Paris va nous aider. Après maîntes essais, il nous dit qu'il faut réveiller la gérante ! Une heure au téléphone et il y a une gérante!!!!! Enfin, on est au lit! Lendemain encore 800 km à faire, on arrive tard, mais heureux au camping. Chouette camping, plein de verdure, si ce n'st qu'il se trouve à côté de l'autoroute!! Kristel me donne des boules quiès! J'arrive à dormir. Les journées se déroulent de la même façon : réveil, petit déjeuner et douche (bien adaptées pour moi), piscine, manger, flâner.... Je décide d'enlever le coussin de ma chaise pour avancer plus facilement. Pendant mon séjour je n'ai vu qu'une autre personne en chaise. Population de 4000 personnes et je suis à peu près la seule en chaise. Les gens regardent et sont très gentils, curieux! On me pousse pour aller à la piscine....et j'arrive à nager. Toute une épreuve de rentrer et sortir de la piscine, pour sortir je me jette sur le bord comme Willy l'orque! On rigole et on s'amuse. La seule fois où je suis tombée c'était quandun ami me poussait et glissait! Au milieu de la piscine! Les gens regardent, veulent aider mais n'osent pas! Moi, j'ai un fou rire, je pense que c'est la meilleure façon de rassurerles gens!Le soir les enfants nous amusnet aves des sketch! Petite sortie au soir en 'disco'......Petite journée à St.Tropez, petite journée à la plage de St. Raphaël! Et puis, après une semaine retour en casa pour préparer mon départ au Singapour!

Je suis super heureuse et crevée en rentrant de cette semaine. Une fois de plus j'ai dépassée mes limites... Mais, où se trouvent ces limites? Est-ce que j'en ai? Puis-je tout faire? Et bien jusqu'à présent je n'ai pas de limites!!! J'avance sans trop calculer, sans trop réfléchir. Les obstacles, je franchît quand je suis devant,. Je ne me dis pas je ne sais pas faire ceci ou celà..... J'avance si j'ose dire "à petits pas"!!!! Voilà, le récit du Singapour suit bientôt.

 

A ciao, à plus....

12:59 Écrit par marie dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

viens à lamalou, tu verras c'est le contraire, les gens " valides" sans fauteuil et sans atelle sont les moins nombreux et on en rigole bien. cette année moi aussi j'étais bien handicapée avec mes pieds ( le dos ça se voit pas alors d'habitude je suis moins dans la catégorie des bras cassé)... et ben qu'est-ce qu'on se marre. Tu sais ce qu'on a fait? on a emmené notre pot en fauteuil à la plage, il a été placé dans un tire-l'(eau pas les maîutres nageurs et après sa mère et moi ( avec mon dos et mes pieds je y'explique pas la galère) on l'a poussé et tiré jusqu'à la mer. et ben, la rigolade de Pascal noyé sous les vagues c'est mon plus beau souvenir. qu'est-ce qu'on s'est marré!
avec magali, ma copine sans équilibre qui a des pbs de démarches, on rigole d'un rien, la plus petite promenade devient une escurssion digne d'induiana Jones; tu nous aurait vu atteindre les rochers des gorges d'héric pour ensuite glisser dan l'eau! et après on arrivait plus à remonter. on s'est marré comme jamais. le tout c'est que le danger soit maîtrisé et limité. après y a plus de limites.
Gros bisous

Écrit par : calypsodie | 21/08/2007

Les commentaires sont fermés.