27/10/2007

Il y a ...

....à peu près deux ans j'ai rencontré un monsieur au CTR. Une barbe, vieux pull vert... et une jambe amputée. Un rustre avec le coeur au bon endroit. On a symphatisé...il venait boire son petit verrre de vin dans ma chambre et on parlait, parlait, parlait. Il allait faire nos courses dans sa chaise.... et nous rapportait du vin. Il travaillait dur : pour réaprendre à marcher et pour son travail à lui. Toujours en train de marcher dans les couloirs ou bien enfoncé dans ses dossiers. Un rustre, oui, mais un petit coeur. A ma sortie du centre on a gardé le contact et au début il me téléphonait chaque jour à 10h du matin, et toujours une petite blague à l'appui. Je l'ai visité en Ardennes, super acceuil : escargots, gibier...tout à sa façon. Pour mon anniversaire, il m'a envoyé deux robes.... une de Armani.... malheureusement trop petite... un cadeau pour moi car il savait que je pleurais ma féminité et pensait me donner un coup de pouce ainsi. Hier, c'est le choc : mon ami s'est éteint mardi matin. On l'a trouvé, assis sur sa chaise, son stylo à la main, au travail, comme toujours .....Tu vas me manquer ....Que tu reposes en paix......Je ne t'oublierai jamais......Et, merci de m'avoir aidé dans mes périodes difficiles..... Le rustre au petit coeur n'est plus......

Je verse des larmes et pense à toi.

Une citation que tu aurais aimé :

"Mort : échéance de fin de moi".

                         (anonyme)

16:51 Écrit par marie dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

des bisous de courage pour peut-être t'aider un ptit peu à surmonter cette autre période difficile...
Et puis, qui sait?, peut-être qu'il reste quelque part malgré tout, et qu'il continuera à t'aider - d'une autre façon....

Écrit par : | 04/11/2007

Les commentaires sont fermés.