25/08/2008

 

09:45 Écrit par marie dans citation du jour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

citation du jour

"Se taire, c’est pareil dans toutes les langues".

                        [Philippe Geluck]

09:04 Écrit par marie dans citation du jour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/08/2008

les femmes belges à Pékin!!!!!!!!

phpThumb_generated_thumbnail[6]

l'or!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

ID1304232_24_gevaert_b_100422_00HKVN_1.JPG[1]

  l'argent!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

PROCICIAT!!!!!!

FELICIATATIONS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

 

10:30 Écrit par marie dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/08/2008

citation du jour

"Il y a de belles choses qui ont plus d'éclat quand elles demeurent imparfaites que quand elles sont trop achevées"


(Maximes, François de la Rochefoucauld)

18:56 Écrit par marie dans citation du jour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/08/2008

Le commerce choquant de la fourrure chinoise

la honte!!!!!!

Lorsque des enquêteurs se sont infiltrés dans les fermes à fourrure chinoises, ils ont constaté que de nombreux animaux étaient encore vivants et luttaient désespérément lorsque des travailleurs les retournent sur le dos ou les pendent par les pattes ou la queue pour les dépecer. Quand les employés de ces fermes commencent à découper la peau et la fourrure de la patte d'un animal, les membres libres s'agitent. Les employés écrasent le cou et la tête des animaux qui luttent afin d'effectuer une coupe nette.

Lorsque la fourrure est finalement arrachée jusqu'à la tête des animaux, des corps sanglants sont jetés sur un tas par-dessus ceux qui les ont précédés. Certains sont encore en vie, respirent en suffocant et défaillent lentement. Les cceurs de certains animaux sont encore en train de battre de cinq à dix minutes après qu'ils soient dépecés. Un enquêteur a filmé un chien viverrin sur un tas de carcasses qui a trouvé la force de lever sa tête ensanglantée pour fixer la camera.

Avant qu'ils ne soient écorchés vifs, les animaux sont arrachés de leurs cages et jetés au sol ; les travailleurs les frappent avec des barres métalliques ou les balancent contre une surface dure, ce qui provoque fractures et convulsions, mais pas toujours une mort immédiate. Les animaux regardent impuissants, alors que les travailleurs avancent dans la rangée.

Parce que l'origine d'un vêtement de fourrure ne peut pas être identifiée, toute personne qui porte une fourrure porte la responsabilité des conditions horribles dans les fermes à fourrure en Chine. La seule façon de prévenir une cruauté si inimaginable est de ne pas porter de fourrure. Engagez-vous avec PETA à ne plus jamais porter de fourrure dès aujourd'hui!

SIGNEZ LA P2TITION ICI!!!!!! :::

             Take PETA's pledge to be fur-free

 

10:00 Écrit par marie dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |