27/11/2009

Il est ....

....peut-être temps de tout évacuer après tout ce temps. Par où commencer? Je n'en sais rien, je n'ai pas envie de faire mal aux autres, ou plutôt à l'autre. Je n'ai pas seulement perdue l'utilisation de mes jambes mais également mon amour. Qaund je suis tombée, il m'a dit qu'il resterai pour toujours, pour le meilleur et pour le pire. Je l'ai crue.. erreur. Ce fameux 6 janvier 2006, j'étais au CTR depuis 6 mois, à midi, il est rentré dans ma chambre. Bonjour, bonjour....J'ai quelque chose à te dire. Ah bon, quoi? Je te quitte! Le ciel est tombé sur ma tête. J'étais pétrifié? je ne savais pas quoi dire... pourtant, j'ai toujours la parole quand il le faut..; La seule chose qu j'ai dit c'est je vais fumer une cigarette, si tu pars, referme la porte stp. Je suis montée à la sale fumeur et je ne réalisais toujours pas. Redescendue dans ma chambre j'ai commencé à hyperventiler, l'infirmière est venue , m'a donné un calmant, a fermé les rideaux et a dit : "quel salopard". Ce WE je ne suis pas rentrée chez moi...

La suite, un autre jour....

"Ce sont rarement les réponses qui apportent la vérité, mais l’enchaînement des questions."

[Daniel Pennac]

12:55 Écrit par marie dans Amour | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

En découvrant ton blog, je le lis, et je réalise que tu es sacrément courageuse!!! Et avec ce que ce type t'a annoncé en janvier 2006... Grrr, tout simplement dégoutant!
Continue dans ta voie, de tout coeur avec toi. Bonne fin de semaine

Écrit par : Terrienne | 27/11/2009

Contente de te relire Marie, j'espère que tu vas bien, et que tous ces souvenirs n'assombrissent pas ta vie de trop ...
Bises

Écrit par : C | 11/12/2009

Les commentaires sont fermés.